Massage Ayurvédique pour femme enceinte

Praticien

Julie

Durée

1 heure

Niveau physique

Doux

Prix

75€

Le massage ayurvédique femme enceinte indien s’avère incontournable pour lutter contre les gênes physiques et émotives survenant pendant la grossesse.

Véritable source de détente, il offre à la future maman un moyen de vivre avec sérénité sa grossesse tout en lui facilitant la délivrance lors de l’accouchement.

La période de la grossesse se caractérise par des modifications physiques et émotives de la future maman.

Outre l’augmentation du poids, le changement du taux d’hormone entraîne certaines gênes comme la migraine, les tensions musculaires ou encore les problèmes de contraction. C’est d’ailleurs pour mettre fin à ces désagréments que le massage pour femme enceinte a été créé. Il procure dynamisme et bien-être et permet à la femme enceinte de vivre pleinement sa grossesse.

 

Massage ayurvédique pour femme enceinte, de quoi s’agit-il ?

Appelé également massage prénatal ou massage future maman, le massage ayurvédique pour femme enceinte a été spécialement conçu pour répondre aux besoins de la femme durant sa grossesse. Il permet de soulager le corps en procurant à celui-ci les moyens de faire face aux bouleversements physiques, hormonaux et émotifs dus à la grossesse.

Complément idéal pour les soins de santé réalisés lors de la grossesse, le massage pour femme enceinte est d’une efficacité avérée. Il détend la future maman physiquement et psychologiquement et peut être utilisé en vue de faciliter l’accouchement.

Quand réaliser le massage ayurvédique de la future maman ?

Le massage pour femme enceinte est surtout indiqué après la stabilisation du fœtus, c’est-à-dire au-delà de trois mois de grossesse :

  • Avant cela, mieux vaut s’en priver car les modifications physiques, hormonales et émotionnelles de la femme sont encore importantes.
  • Se faire masser pendant cette période peut, en effet, accentuer ces bouleversements pouvant altérer la fixation du fœtus.
  • Passé ce stade, le massage n’apporte que des bienfaits pour la future mère et bien sûr au fœtus.

Contrairement aux autres types de massages, le massage femme enceinte se fait en douceur. Lors de l’application, le masseur doit notamment éviter de provoquer des douleurs. Afin d’y arriver, le mieux est de demander à la patiente l’intensité de la pression qu’elle supporte pendant le massage.

Bon à savoir : l’utilisation des huiles essentielles est proscrite durant cette période.

 

Origine du massage ayurvédique prénatal en Inde

Le massage femme enceinte selon l’ayurveda est très enveloppant, à l’huile chaude. Il fait partie de la culture indienne. Au même titre que les autres massages, il est pratiqué couramment depuis plus de 5000 ans. N’oublions pas que Ayurveda signifie science de la vie, les femmes enceintes sont concernées de près !

Les gestes et l’enchaînement sont adaptés tout spécialement à la grande sensibilité de la femme enceinte. Un texte ancien de l’Ayurveda nous donne l’esprit : « Il faut masser une femme enceinte avec la même précaution que si l’on transportait une coupe parfaitement pleine sans en renverser la moindre goutte ».

 

Les bienfaits du massage ayurvédique

  • Détendre la patiente au niveau physique, émotionnel et psychologique.•
  • Eliminer les troubles du sommeil comme l’insomnie.•
  • Renforcer les muscles et les articulations afin de supporter le poids supplémentaire du bébé.•
  • Soigner les douleurs musculaires et articulaires.•
  • Aider la patiente à adopter une posture plus appropriée.•
  • Eliminer les gonflements des membres (mains et pieds).•
  • Soulager les sciatiques, les phénomènes de jambes lourdes ainsi que les crampes.•
  • Préparer les muscles en vue de l’enfantement.•
  • Diminuer, voire éliminer les nausées et les migraines.

Pour plus d’information sur le massage ayurvédique, consultez le site d’Ayurveda France, l’Association des professionnels formés et certifiés.

 

Massase ayurvédique prénatal à l'Espace City'zen Paris

 

Déroulement d’une séance de massage ayurvédique

Une serviette ou un paréo recouvre en permanence les parties du corps non massées. Le massage femme enceinte est un massage complet du corps, des pieds au cuir chevelu et jusqu’au bout des doigts, sur le dos puis le ventre. La future maman est placée en position latérale, une position privilégiée pour recevoir confortablement le massage.

 

Les techniques utilisées lors d’un message ayurvédique

Le massage femme enceinte comprend essentiellement de longs effleurages fluides, doux et rassurants, quelques frictions et des étirements doux, dans un enchaînement spécifique qui harmonise et équilibre le corps.La douceur de ce massage invite au laisser-aller total.

 

Le massage est adapté à votre dosha (« caractère », humeur du moment des femmes enceintes en ayurvéda).

Les doshas sont, dans l’ayurvéda, trois énergies vitales ou « humeurs » combinant un ou plusieurs des « cinq éléments » (eau, air, feu, terre, éther) et responsables des processus physiologiques et psychologiques.

Les doshas sont au nombre de trois, et appelés vata, pitta, et kapha.

Le(s) dosha(s) dominant(s) chez l’individu détermine (nt) ses tendances, ses faiblesses.

La perturbation de l’équilibre des différents éléments constitutifs est considérée comme être à l’origine de différents troubles aussi, lors du massage, on cherche à rééquilibrer les énergies de l’individu.

Il est important de préciser que le massage n’est pas considéré comme un élément de thérapie dans la médecine traditionnelle ayurvédique en Inde, c’est l’utilisation des huiles spécifiques qui constituent le traitement.Aussi en France, et en particulier dans le cas de la femme enceinte, le massage proposé n’a pas vocation thérapeutique puisque les huiles utilisées sont neutres (les huiles essentielles sont pour la plupart proscrites durant la grossesse).En revanche, les mouvements suivent les principes de l’ayurvéda afin d’adapter le massage à chaque personne en fonction de son dosha.

Ayurvéda ‘’science de la vie’’ “Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d’y rester’’ (proverbe indien)

L’Ayurvéda est né en Inde, il y a plusieurs milliers d’années. À la fois philosophie, spiritualité, médecine, art de vivre, elle nous propose un chemin naturel de santé, de beauté et de bien-être.

 

Les DOSHAS dans le massage ayurvédique

L’Ayurvéda distingue 3 types de constitution de base, ou humeurs, appelés DOSHAS.

Les doshas ont pour noms : VATA, PITTA, KAPHA.Chaque être humain est composé de 5 éléments (Espace, Air, Eau, Feu, Terre) dans des proportions différentes.

Ce sont ces proportions qui déterminent sa nature profonde, son type de dosha. Par exemple, dire de quelqu’un qu’il est de constitution « VATA » signifie que chez lui l’humeur « VATA » est en excès. Lorsque les 3 humeurs sont équilibrées sans être en excès, c’est l’état de santé.

 

Dans quel cas le massage ayurvédique pour femme enceinte est-il proscrit ?

Malgré ses différentes vertus thérapeutiques, le massage femme enceinte est contre-indiqué :

  • En cas de présence de perte sanguine ou aqueuse.
  • Quand la patiente est sujette au vomissement
  • Lorsqu’elle a certaines maladies comme l’hypertension ou le diabète.
  • Pour une personne cardiaque.
  • En cas de maladie contagieuse pouvant affecter les autres patientes.
  • Pour tout état maladif

D’autre part, le massage s’avère proscrit lorsque la surface cutanée de la zone à traiter est endommagée :

  • Plaie ouverte
  • Eruptions de la peau
  • Ecchymoses
  • Inflammations et autres œdèmes
  • Infection de la peau
  • Varices

Enfin, le massage ne doit pas s’effectuer sur une partie du corps située entre le talon et la cheville. Selon les experts, cette zone a une liaison directe avec l’utérus et le vagin. Le fait d’y appliquer un massage en profondeur risque de déclencher un accouchement prématuré.

 

Contre-indications totales au massage ayurvédique :

  • États cardio-vasculaires graves non contrôlés
  • Maladie métabolique grave. Ex. anémie sévère, leucémie aiguë, insuffisancerénale ou hépatique, cirrhose du foie, etc.
  • Cancer généralisé (sauf en phase terminale où il est possible de faire un massage doux pour apaiser)
  • Chirurgie majeure (avec anesthésie générale ou certaine avec épidurale). Par ex. abdomen, vaisseaux sanguins, cœur, rein, foie, etc.
  • Extraction de dents de sagesse : après 2 semaines, en douceur pour le corps et user de précautions les semaines suivantes pour la région cou mâchoires.
  • États fébriles non contagieux, mais épuisants pour le client.

Contre-indications au massage ayurvédique local :

  • Lésion cutanée douloureuse ou suintante qui est, bien sûr, non contagieuse (ex. acné…)
  • Zone d’inflammation (ex. arthrite, entorse, fracture) : on peut masser en amont (entre la zone et le cœur) pour aider à désengorger la région.
  • Les varices douloureuses : risque de phlébite et sensation désagréable- Attention à la phlébite dans le cas d’une jambe, d’une cheville avec œdèmeet/ou douloureuse.
  • Verrues : la région est contre-indiquée (pied, main…)
  • Plaie ouverte, blessure, cicatrice fraîche, ecchymose, contusion.
  • Tumeur ou grosseur inconnue.
  • Tumeur cancéreuse : ne doit pas être touchée ni la région traitée par les rayons. On ne masse pas en amont pour ne pas favoriser de déplacement de métastases. 2 ans après la fin des traitements, on peut recommencer à masser normalement.Attention : pendant le traitement, on doit également éviter de masser la région directement opposée à la région traitée (ex. si cancer sein droit, on évite épaule et omoplate droites ; si cancer cuisse avant gauche, on évite cuisse arrière gauche).A noter que suite au cancer d’une région dans laquelle on a retiré des ganglions lymphatiques, on ne devra plus jamais surcharger la région mais travailler très délicatement car plusieurs ganglions ne sont plus présents pour accueillir les liquides. Il faudra orienter les manœuvres pour diriger les liquides interstitiels vers d’autres régions aux ganglions disponibles et éviter ainsi des risques de lymphœdèmes.

Femme enceinte, contre-indications partielles : prudence

  • Diabète gestationnel : ne pas augmenter la pression sanguine.
  • Pression artérielle fluctuante : alléger la pression des manœuvres, positionner la tête de façon qu’elle soit plus élevée que le reste du corps. Par ailleurs, une pression artérielle élevée peut être un signe de prééclampsie. Ne pas sauter aux conclusions mais s’assurer que la personne est suivie par un professionnel de la santé.
  • Hypoglycémie : apparaît pendant le premier trimestre chez certaines femmes non atteintes avant : s’assurer d’avoir un aliment sucré à portée de main. Aider la personne à se soulever de la table, risque d’étourdissements.
  • Œdème : pas de manœuvres profondes. C’est lors de l’apparition de varices sévères qu’il est préférable de ne pas masser car il peut y avoir un risque de phlébite.
  • Rupture des membranes après 37 semaines de grossesse : si le professionnel de la santé estime que la femme peut rester à la maison quelques jours encore, le massage ayurvédique est déconseillée en fin de grossesse.

 

Vous souhaitez vous préparer à un accouchement en douceur et soulager les petits maux de la grossesse tout en vous détendant ? Contactez Julie pour réserver un massage ayurvédique prénatal.

Praticien

julie lannoy professeur de yoga hatha flow espace city'zen paris

Julie Lannoy

Professeur de Hatha Yoga

Julie Lannoy est fondatrice de Nouvelle Ère Concept Éthique, certifiée en cosmétique naturelle & biologique et diplômée de Yoga. Elle a fait de ses passions un concept : celui d’aider les personnes désireuses de changement à passer le cap de la beauté naturelle, tout en proposant une expérience de mieux-être à travers le Yoga. Pourquoi j’ai voulu créer mon concept ? J’ai travaillé dans l’univers de la mode, plus précisément dans le « Visual Merchandising », et c’est par ce métier que j’ai pu aiguiser mon goût pour la mode ! Néanmoins,

En savoir plus

Demande de devis